Soigner son torticolis soi-même

Torticolis : Au secours ! qu'est-ce que je peux faire ?

 

Le torticolis c'est bénin, mais c'est terriblement douloureux et handicapant. Vous pouvez le soigner grâce à votre détente, votre respiration et des auto-massages. C'est le problème le moins important que vous pouvez avoir au niveau du cou. De savoir ça, je suis sûre que vous avez moins mal. Non ? Alors continuez ça va venir...

 

J'étais extrêmement sujette aux torticolis ; certains matins je me réveillais avec et il ne me lâchait pas pendant des jours ; cela m’épuisait, nerveusement et physiquement.

 

En mars 2006, j'ai fait mon premier stage avec Madame Liu Ya Fei pour apprendre la méthode qu'elle avait élaborée avec son équipe à l'hôpital de Beidaihe en Chine : « Qi Gong pour soulager la région cervicale ». J'ai pratiqué cet enchaînement d'une vingtaine de minutes, deux à trois fois par semaine, et c'en fut finit de mes douleurs chroniques.

 

J'ai eu envie de partager les bienfaits de cette méthode avec le plus grand nombre d'entre vous. Nous avons donc filmé l'enchaînement avec les explications de chaque mouvement.

 

Depuis que nous avons posté cette vidéo sur Youtube, plus d'un million de personnes ont bénéficié de l'efficacité de cette pratique.

 

Au vu de ma propre expérience et des nombreux commentaires que vous pourrez lire sous cette vidéo, je peux vous affirmer que si vous pratiquez ces mouvements, vous allez pouvoir résoudre par vous-même votre torticolis.

 

C'est quoi un torticolis ?

 

Le torticolis est une simple contracture du muscle Sterno-cléido-occipito-mastoïdien. Il porte ce nom charmant car il fait la jonction entre le sternum, la clavicule, l'occipital (l'os à la base du crâne) et le mastoïde (partie osseuse située derrière l'oreille).

 

Il est sollicité toute la journée, dès que nous faisons un mouvement avec la partie supérieure du corps.

 

Ce muscle a horreur des petits mouvements répétitifs ou de l'immobilité tendue ; mauvaise position pendant la nuit, bataille finale d'une guerre intergalactique par joysticks interposés, rédaction d'un contrat avant signature, ou pire, la Rumination...

 

En bref, il cristallise tout notre stress et nous savons bien que le stress va aider notre attention à se focaliser sur tout ce qui nous irrite ; alors vous pensez, une douleur persistante ; on ne pense qu'à ça.

 

Donc un torticolis c'est une contracture et la bonne nouvelle c'est que lorsque nous entendons « contracture », cela veut dire qu'il n'y a pas de déchirure, de déplacement, de fracture, de luxation ou d'élongation, mais par contre si l'on ne fait rien cela va nous épuiser émotionnellement et physiquement.

 

Si toutefois la douleur au cou est associée à d'autres symptômes comme des vomissements, de la fièvre, de la confusion mentale, des bourdonnements d'oreilles, des vertiges, des signes de paralysie ou des troubles visuels, vous devez consulter un médecin.

 

Après, à un autre niveau de lecture, moins physique, la symbolique du torticolis nous invite à nous interroger sur les situations auxquelles nous refusons de faire face par peur des actions à entreprendre.

 

C'est un raidissement anxieux qui peut nous saisir quand on n'ose, ou que l'on ne peut s'approcher de sa vérité profonde.

 

Pour soulager durablement notre torticolis nous pouvons donc commencer à entreprendre des actions justes pour orienter notre avenir selon nos aspirations. Mais commençons par nous accorder un peu de temps et d'attention en nous offrant une simple séance de Qi Gong.

 

Pourquoi cette méthode de Qi Gong est efficace ?

 

Donc vous l'avez compris, si vous avez la chance de juste souffrir d'un torticolis il faut juste vous détendre.

 

Vous avez remarqué comme lorsque vous êtes tendu et qu'une personne vous dit « Ben, faut se détendre ! » ça vous donne envie de la mordre instantanément.

Je comprends... mais retenez vous un peu, car en plus de faire un peu désordre au bureau ou en famille, vous risqueriez d'augmenter votre bruxisme (grincer ou serrer les dents) et cette pathologie est une véritable plaie pour vos cervicales.

 

Dans ces cas là, ayez le réflexe « Prise de recul » ; allumez votre tablette ou votre ordinateur pour faire la vidéo « Soulager vos tensions cervicales grâce au Qi Gong ».

 

C'est principalement pour ces vertus relaxantes que cette méthode est extrêmement efficace pour le torticolis, mais pas que...

 

LA RESPIRATION

 

En effet, en régulant votre respiration pendant que vous pratiquez des mouvements, vous équilibrez l'activité des deux branches de votre système nerveux autonome (sympathique et parasympathique).

 

Pendant un état de stress, on a tendance à ne fonctionner qu'avec la branche sympathique. Ne vous fiez pas à son nom... elle est pleine d'épines. En respirant tranquillement et consciemment, quelle que soit la technique, on rétablit l'équilibre entre capacité d'action et régénération (géré par la branche parasympathique). En général, dans l'enchaînement de Qi Gong pour les cervicales que je vous propose, les temps d'expiration se font sur les mouvements de retour où le corps se relâche, ce qui accentue un état de détente général.

 

En Qi Gong nous avons tendance à stimuler un mouvement doux du thorax pendant la respiration, ce qui va permettre de faire bouger légèrement les clavicules pour mobiliser en douceur le muscle sterno-cléido-occipito-mastoïdien et l'aider à le détendre.

 

 LES AUTO-MASSAGES

 

Un autre bénéfice typique de cette méthode de Qi Gong est apporté par la série d'auto-massages. Ils vont attendrir les fibres musculaires des gros muscles du cou et des trapèzes. Le sang va circuler profondément dans ces muscles pour venir les nourrir en protéines et oligo-éléments et les assouplir durablement.

 

LES ÉTIREMENTS

 

Pendant certains mouvements de l'enchaînement nous effectuons des étirements du cou. Ces étirements vont assouplir les tissus musculaires, soulager les douleurs liées à une rétention d'énergie et nous aider à éliminer les toxines sécrétées par la contraction du muscle.

 

Prendre l'habitude de pratiquer en conscience des mouvements de santé n'entraînera jamais d'effet secondaire indésirable, comme pourrait le faire n'importe quel médicament anti-douleur. Vous risquez juste d'augmenter votre pouvoir personnel d'auto-guérison et d'avoir de moins en moins envie ou besoin de vous plaindre.

 

Bonne pratique à tous.